Milieux, Êtres et Territoire de l’Arc JURAssien.
Nos rendez-vous > Entretiens du Jeudi > Entretiens 2021 > C. Vermot-Desroches 16 09 21

 

Claude Vermot-Desroches

Jeudi 16 septembre 2021

29 présents, 8 excusés

Les entretiens ont repris ce 16 septembre.

Outre ses membres, Mêta Jura a eu le plaisir d'accueillir 6 personnes de la Commanderie des Nobles Vins du Jura et du Comté (vignerons et éleveurs) pour cet entretien passionnant. C’est une philosophie de vie que nous a présenté Claude Vermot-Desroches pour qui le modèle libéral a vécu.

Claude Vermot-Desroches est éleveur laitier dans le Doubs et ancien président de l’interprofession du Comté. Il a décrit, souvent avec émotion, son parcours commencé dans une modeste ferme du Doubs puis marqué par un choix de vie et par la défense d’une appellation d’origine capable de préserver des emplois dans des départements de montagne.

La filière Comté en est un bel exemple. C’est l’une des rares Appellations d’origine dans le secteur laitier qui permet de mieux rémunérer les producteurs et de préserver l’emploi. Son succès – par ailleurs souvent critiqué -  résulte d’une mobilisation syndicale, d’un développement technique axé depuis très longtemps sur les économies d’intrants. La filière porte des valeurs fortes, par exemple dans le domaine de la sauvegarde des paysages (étude sur la limitation des pollutions par les effluents lancée dès 2004), du bien être animal et humain (limitation de la taille des fermes, capitaux propres) et de la qualité des produits (interdiction du robot de traite).

Mais cela est dû aussi à une organisation économique des producteurs à partir des fruitières à l’histoire ancienne dans les villages du Jura et du Doubs. Cette organisation coopérative fondée sur la responsabilité se prolonge dans tous les stades de la filière grâce à une organisation interprofessionnelle qui fédère les énergies autour de la qualité du produit. « Claude Vermot Desroches a été l’artisan patient capable d’écouter toutes les parties et de préserver la cohésion pendant de nombreuses années. La compétitivité des produits agricoles français ne passe pas que par le progrès technique ou les aides de l’Etat. Elle passe par une construction collective de la valeur ajoutée par une bonne gouvernance ».

Président d’oriGIn France depuis 2013, Claude Vermot-Desroches, est depuis 2018 président d’oriGIn Monde, « organisation pour un réseau international des indications géographiques ». Basée à Genève, cette ONG sans but lucratif, alliance mondiale d’indications géographiques (IG), regroupe une grande variété de secteurs économiques, représentant quelques 500 associations de producteurs et autres institutions liées aux IG de 40 pays.

Un entretien vraiment passionnant qui a corrigé bien des idées reçues sur la filière et ses atteintes supposées au paysage et à la qualité de l’eau, entre  autres.

aux sources de son activité